Le conte de La fille du diable à des origines multiples et anciennes.
Colporté par les marchands, on en trouve trace dans la perse antique, chez le peuple slaves et Celtique ainsi que dans les campagnes françaises.
Nourris de ces influences et nous accompagnant de musiques et de chants, nous vous délivrons notre version de ce conte millénaire.

C’est l’histoire d’un garçon, d’une promesse à tenir et de l’amour qui l’entraine à travers des épreuves impossibles.

" Le regard perdu au loin, le garçon devine trois formes blanches qui se dessinent dans le ciel. Il se cache derrière les buissons qui bordent le lac. Trois cygnes blancs viennent se poser sur la berge, trois cygnes qui laissent tomber leur manteaux de plumes… et voilà maintenant trois belles femmes qui se baignent. Le garçon ne parvient pas à quitter du regard la plus jeune… son cœur vient de découvrir la maladie d’amour. "

Tout public à partir de 7 ans.
Durée 50 minutes




.